Triathlon Obernai-Benfeld 2017 : un grand cru !

Publié le par

N’en déplaise à nos amis belges, si leurs bières sont sans doute meilleures que nos boissons mousseuses régionales, nos vins ont une qualité bien supérieure aux leurs… et nos millésimes plus ou moins remarquables. Il en est de même de nos triathlons, toujours excellents et parfois exceptionnels. Le cru 2017 d’Obernai-Benfeld, meilleur terroir alsacien pour le triathlon, fait partie de ces derniers.

Quelques données pour en juger : record de participations battu, avec plus de 1550 inscrits dont 1365 individuels, chronomètres affolés sur les épreuves L et M, publics de plus en plus nombreux sur les sites de Benfeld et d’Obernai. Un seul paramètre reste constant : la météo avec encore cette année un soleil radieux.

Les 327 triathlètes du L (longue distance), dont 11 relais, ont été les premiers à s’élancer sur le plan d’eau, moins d’une heure après les dernières gouttes de pluie. Le premier à enfourcher son vélo est le lorrain Mathieu Zaenger (3SP Fenetrange). Il ne gardera pas longtemps la tête de la course, car les « gros rouleurs » ne sont pas loin derrière. La tête de course sera occupée un temps par Fred Schaffner (Jool Team), avant que la fusée de l ‘ASPTT Strasbourg Gary Reynaud ne le passe … avec une différence de rythme telle que les 21 km de course à pied ne lui permettent pas de reprendre les 8 minutes concédées entre Benfeld et Obernai.

Gary s’impose donc pour la première fois à Obernai, devant Fred qui goutte au fil des ans à toutes les marches du podium. Le 3° de l’épreuve est le belge François Reding, meilleur coureur avec un temps « canon » de 1 :14 :20. Côté féminines, les positions vont également être déterminées sur le parcours vélo.

 

 

        Gary, vainqueur du L

 

Sione Jonstra, la hollandaise triple vainqueur de l’épreuve M, sortira bien en tête de l’eau, ses jambes ‘’lourdes’’ à vélo ne lui permettront de s’opposer aux retours successifs de Anaïs Martin (Neuves Maisons Tri), Charlène Ottevaere et Melissa Lapp (ASPTT Strasbourg), qui formeront le podium final dans cet ordre.
Meilleur temps en vélo, Anaïs a pu repousser la belge Charlène, auteur du meilleur temps à pied.

Cette course servait de support aux championnats d’Alsace L, et c’est le couple Gary – Mélissa qui a remporté les 2 maillots de champion régional à leur domicile. Il va leur falloir penser à agrandir leurs armoires.

 

Anaïs, vainqueur du L  

 

                                                                             Gary et Mélissa  

 

 

 

La deuxième course de la journée était le triathlon S (sprint). Près de 120 féminines et 25 équipes de relais se sont jetées à l’eau, 10 minutes avant les 330 hommes. Traditionnellement réservées aux jeunes et aux néophytes, ce triathlon offre toujours un beau spectacle, avec des athlètes souriant au public et à leurs supporters. Cette année encore, ce sont de jeunes et talentueux régionaux qui se sont imposées. Annaëlle Kientz (Trimoval) et Dorian Muller (ASPTT Strasbourg), tous deux cadets, ont en effet damé le pion à leurs ainés.

A noter que cette épreuve a permis de revoir le paratriathlète Jules Ribstein au départ ….et à l’arrivée d’un triathlon.

 

Jules proche de l’arrivée


L’épreuve « historique » d’Obernai Benfeld est le triathlon M (moyenne distance), dont c’était la 19° édition. Avec 452 individuels et 27 relais inscrits, la course affichait complet. Chez les hommes, la lutte s’annonçait ouverte et spectaculaire entre 3 favoris. Et elle a eu lieu. Le néo-messin Nathan Guerbeur ne devançait l’allemand Andi Böcherer que de quelques secondes à la sortie de l’eau, mais de 2 minutes le 3° favori, Tom Lecomte, le lauréat 2016. Spécialiste de l’Ironman, Andi, 5° à Hawaii l’an passé, prenait la tête en vélo, sans écraser la course. A l’arrivée à Obernai, il devançait Tom, meilleur temps vélo, de moins d’une minute. Nathan n’était pas loin derrière son ancien co-équipier de l’ASPTT Strasbourg. Nathan reprenait rapidement la 2° place et comblait la moitié de son retard sur Andi lors de  la 1° boucle du parcours de course à pied. Autant dire que le suspens était total sur la ligne d’arrivée. Mais c’est bien l’allemand qui parvenait à faire parler son expérience et son endurance pour s’imposer devant Nathan, meilleur temps à pied et revenu à 31’’ de Andi.

Andi dans le vignoble d’Heiligenstein

Tom complétait le podium, à 52’’ du vainqueur. Ces trois temps constituent en fait les 3 meilleures performances réalisées sur le nouveau parcours du triathlon M d’Obernai. Quand on vous dit que 2017 est un grand cru d’Alsace. Côté féminine, le suspens a été bien moindre. Bien que sortie 2° de l’eau derrière Aurore Meyer, Sabrina Rinaldi, du Naveco Betschdorf, s’est emparée de la 1° place dès l’aire de transition de Benfeld, pour s’envoler vers une nette victoire avec plus de 10 minutes d’avance sur ses co-équipières Claire Hoffbeck et Anne Madre.

 

 

 

Le sourire de Sabrina

 

 

Le début de l’après midi a vu les enfants et ados faire étalage de leurs talents et de leur volonté. Trois courses ‘’TriKids’’ leur étaient réservées et ce sont 146 jeunes qui ont réussi à boucler leur triathlon. L’épreuve Kids 1 ouverte aux plus jeunes a été remportée par le nordiste Eliot Delecroix de Villeneuve d’Ascq, pourtant encore poussin, et par Louane Soublon. La relève du Naveco Betschdorf s’annonce. Chez les benjamins, Thomas Hannsmaennel (Trimoval) est décidemment imbattable cette saison. Sa co-équipière Jade Buridon semble vouloir l’imiter. Côté minimes, c’est Juliette Lesage qui s’impose et démontre un peu plus que Trimoval est l’école de triathlon phare en Alsace. Ludovic Schoen, ASPTT Strasbourg, fera cependant l’exception côté garçon.
Derniers partis, ces jeunes triathlètes n’étaient pas les derniers arrivés. Du côté d’Obernai, les plus vaillants bouclaient leurs derniers tours à pied sous les rayons du soleil redevenus ardents, au milieu des vignes qui ont apprécié et les conditions climatiques, et le spectacle donné par tous ces sportifs.

 

Le parking des remparts d’Obernai et le plan d’eau de Benfeld ont maintenant retrouvé leur calme… en attendant le 3 juin 2018 et une 20° édition que l’on prépare pour en faire la cuvée du siècle. L’ombre de Joseph veillera sur nous pendant ces 12 prochains mois, comme elle nous a accompagné tout au long de ce beau week-end de sport et d’amitié.
L’ensemble des photos d’illustration a été réalisé par Sportograf. Le reportage photo intégral des triathlons peut être consulté sur www.sportograf.com.
Vous pouvez retrouver l’ensemble des résultats sur le site web de l’organisateur: www.triathlon-obernai.fr.