Triathlon Obernai-Benfeld 2017 : un grand cru !

Publié le par

N’en déplaise à nos amis belges, si leurs bières sont sans doute meilleures que nos boissons mousseuses régionales, nos vins ont une qualité bien supérieure aux leurs… et nos millésimes plus ou moins remarquables. Il en est de même de nos triathlons, toujours excellents et parfois exceptionnels. Le cru 2017 d’Obernai-Benfeld, meilleur terroir alsacien pour le triathlon, fait partie de ces derniers. (suite…)

Du grand spectacle en perspective entre Benfeld et Obernai : episode 3

Publié le par

 Courses indécises sur le triathlon L 

Nous vous présentons aujourd’hui les favoris du triathlon L. Le triathlon longue distance d’Obernai en est à sa 5° édition. A son palmarès figurent des triathlètes reconnus au premier rang desquels nous rappellerons Alexandra Louison, lauréate de la 1° édition ou encore la locale Hélène Froelich, détentrice du meilleur temps sur cette distance en 4h50’11’’. Le record masculin a été établi par Cédric Oesterlé en 4h12’37’’, améliorant l’ancienne marque établie par Guillaume Jeannin en 2014.

Des anciens lauréats, seul Frédéric Schaffner (Jool Team) sera au départ. Il est donc difficile de faire des pronostics, d’autant que de très nombreux triathlètes étrangers ou supra-régionaux seront sur la ligne de départ au plan d’eau de Benfeld à 9h15. Après un parcours (visible sur YouTube https://youtu.be/2_KAKFZQi6E) de 2000 m de natation, de 84 km de vélo culminant au Champ du Feu et 21 km de course à pied avec 3 ascensions du Mont National, qui passera la ligne d’arrivée en premier au parking des remparts d’Obernai ?

Parmi les favorites, nous noterons Sione Jongstra, la hollandaise lauréate du M l’an passé s’est lancée sur la distance supérieure. Face à elle, les belges Charlène Ottevaere, championne nationale de triathlon L, ou Céline Bastien 3° ici même l’an passé ; mais aussi les françaises Anaïs Martin (Neuves Maisons Triathlon) et la régionale Mélissa Lapp (ASPTT Strasbourg). Mélissa est en progression constante et sa performance de Hawaii 2016 lui mérite sans doute la place ingrate de première favorite.

Sione Jongstra                     Melissa Lapp                                                 Charlene Ottevaere

Chez les hommes, si Fred Schaffner fait figure de favori, il devra se méfier de très nombreux concurrents, à commencer par l’allemand Frank Horlacher, qu’il avait dominé de peu l’an passé. Nous retrouverons également sur la ligne de départ les régionaux Cédric Dabit (JoolTeam), Clément Bourdon et Gary Reynaud (ASPTT Strasbourg) ainsi qu’Alexandre Klein (VC Eckwersheim Triathlon). Plusieurs triathlètes belges pourraient bien se mêler à la lutte pour la victoire, au premier rang desquels Thomas Dekeyser et Xavier Diepart… sans oublier les nombreux inscrits des régions Lorraine, Champagne, Franche Comté, Ile de France ou Nord Pas de Calais.

Fred Schaffner                              Frank Horlacher                                   Clément Bourdon

Du grand spectacle en perspective entre Benfeld et Obernai : episode 2

Publié le par

Les jeunes régionaux ou une star mondiale sur le M ?

Nous vous présentons aujourd’hui les favoris du triathlon M. L’édition 2017 sera marquée par l’absence de Cédric Oesterlé, 4 fois vainqueur sur la distance M, avant de s’imposer l’an passé sur le L … et de tirer sa révérence après une carrière professionnelle remarquable. Triathlon historique d’Obernai, le triathlon M a vu par le passé de grands champions s’affronter. Et cette année encore, parmi ses 450 partants en individuel puisque cette coure a fait le plein, Obernai vous offre la possibilité de venir rencontrer une star de triathlon mondial : l’allemand Andy Böcherer. Originaire de Fribourg, Andi est un des meilleurs mondiaux en triathlon longue distance, en particulier sur la distance Ironman (3,8 km de natation, 180 km de vélo et 42,2 km de course à pied), qu’il a déjà réalisée en 7h53’40’’ lors des championnats d’Europe à Frankfort l’an passé (2° place). Il s’est aussi classé 5° aux championnats du monde à Hawaii cette même année 2016. Il s’est imposé sur le XL de Gérardmer à l’automne, ce qui prouve qu’il affectionne les parcours montagneux. Course gagnée d’avance ? Pas du tout, car l’Alsace possède de jeunes triathlètes pétris de talent. Et deux d’entre eux seront présents et prêts à relever le défi. Il s’agit de Tom Lecomte (ASPTT Strasbourg) victorieux ici même en 2016, et son ancien coéquipier Nathan Guerbeur, licencié à Metz Triathlon cette saison, et 3° l’an passé. Tom est en forme et vient de remporter haut la main le duathlon de Betschdorf et le triathlon de Bischwiller. De son côté Nathan vient d’inaugurer sa première sélection nationale en duathlon en s’octroyant la 3° place aux championnats d’Europe U23 (moins de 23 ans) et disputera dans deux semaines une coupe d’Europe de triathlon. Les confrontations 2016 entre ces deux jeunes ont tourné, hormis à Obernai, à l’avantage de Nathan, vainqueur à Embrun et à Gérardmer sur la distance M devant Tom (5° à Gérardmer et 2° à Embrun). Notons enfin que Nathan a fini 4° du triathlon M de l’Alpe d’Huez, à 10’’ seulement d’un certain … Andi Böcherer. Quand on vous dit que le spectacle sera intense à Obernai !

Andi Böcherer                              Tom Lecomte                               Nathan Guerbeur

Côté féminin, en l’absence de la lauréate de l’édition 2016, la hollandaise Sione Jongstra, passée sur la distance supérieure, la course devrait aussi se disputer entre deux françaises et une allemande. Cette dernière n’est autre que Renate Fortsner, probablement la triathlète la plus assidue au triathlon d’Obernai qu’elle a remporté à 4 reprises. Face à elle, un solide duo de filles du Naveco Betschdorf en la personne de Sabrina Rinaldi (2° du L l’an passé) et de Claire Hoffbeck. Les pensionnaires de la D1 de duathlon sont aussi des triathlètes conformées. Et Sabrina vient de montrer sa forme actuelle en s’imposant avec une belle avance au triathlon de Bischwiller. Il conviendra également de suivre les prestations de Aurélie et Camille Zellmeyer du Trimoval.

Renate Fortsner                         Sabrina Rinaldi                   Aurélie Zellmeyer

 

Du grand spectacle en perspective entre Benfeld et Obernai

Publié le par

Depuis leur création en 1999, le triathlon d’Obernai Benfeld est devenu un des événements phares du Grand Est. A son palmarès figurent des champions prestigieux tels que Lothar Leder (premier homme sous les 8h sur Ironman), Jan Rehula (médaillé olympique), Shane Reed (AUS), Axel Zeebroeck (B), Mike Aigroz (CH) ou Cyril Viennot (meilleur français sur Ironman). D’autres noms illustres n’ont pu inscrire Obernai à leur palmarès, tel que Beven Dougherty (champion du monde et médaillé olympique) ou Chris Mac Cormack (champion du monde et vainqueur de l’Ironman d’Hawaii) ou Cyrille Neveu (champion du monde) pour en citer quelques uns.

Aujourd’hui la start-list est plus modeste, mais cette 19° édition des triathlons d’Obernai Benfeld verra encore de grands champions s’affronter sur les différents formats proposés. Et en invité surprise, un des plus grands triathlètes du moment (à suivre …)

Nous vous présenterons dans une série de 3 articles les forces en présence sur nos 3 triathlons ‘’adultes’’, aux formats S (short), M (medium) et L (large). Et nul doute que nos épreuves jeunes, les TriKids de Benfeld, sauront révéler de futurs talents.

Commençons dès aujourd’hui par le triathlon S.

Les premiers lauréats seront les participants au triathlon S.

Cette épreuve enchaine 500 m de natation, 24 km de vélo dont la montée à Heiligenstein et 5 km de course à pied avec un passage au Mont National.

C’est la course la plus populaire de la journée. Accessible à des personnes moyennement entraînées, l’édition 2017 a rapidement fait le plein. Les 450 places en individuel et les 20 en relais ont rapidement trouvé preneur… ou preneuse car 130 féminines seront au départ.

Si cette épreuve est avant tout destinée à ce public adepte de sport ‘’loisir-santé’’ et aux jeunes triathlètes, quelques sportifs plus performants seront au départ, certains dans un souci de préparation d’objectifs futurs.

Le duel entre le vétéran de l’ASPTT Strasbourg, Xavier Tupet, multiple champion d’Alsace de triathlon et son partenaire de club, le cadet Dorian Muller, est très attendu. Les organisateurs se risquent à mettre une pièce sur Dorian, médaillé de bronze aux championnats de France de duathlon cadet 2017 et récent 3° au scratch du triathlon de Bischwiller… A moins qu’un triathlète non identifié ne vienne leur damer le pion.

Chez les féminines, difficile de faire une sélection, même si Annaëlle Kientz du Trimoval Molsheim devrait s’imposer… si elle a pu récupérer des efforts fournis aux championnats de France disputés à Pierrelatte la veille.

Dorian Muller                               Annaëlle Kientz                Xavier Tupet

RESERVEZ VOTRE COMBINAISON NEOPRENE POUR OBERNAI!

Publié le par

Pensez à réserver à temps votre combinaison de location pour le Triathlon d’Obernai, soit à la boutique Jog’R, soit directement en ligne.
C’est avec plaisir que nos vous conseillerons sur les tailles et vous donnerons toutes les astuces pour les enfiler et les enlever efficacement. (suite…)

Reconnaissances des parcours 2017

Publié le par

Les organisateurs vous proposent comme chaque année une reconnaissance des parcours vélo et course à pied. C’est l’occasion de se familiariser avec le règlement, d’appréhender la gestion de la course, de bénéficier de conseils avisés de triathlètes expérimentés et de passer un moment convivial avec l’équipe d’organisation. (suite…)